actions passées : Bienvenue

Retour sur l'épreuve 2012

Lien vers les photos de la journée du samedi 2 juin. Epreuves des lycées

Lien vers les photos de la journée du dimanche 3 juin . Epreuves des "loisirs"

 Accès au blog de la classe et de toutes les équipes engagées. Mise à disposition de tous, des dossiers techniques des équipes engagées.

Copie intégrale de l'article sur les Défis solaires publié par Gil DENIS (Président de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées) sur le site http://regard-sur-la-terre.over-blog.com

Les défis solaires : des cellules qui libèrent l’imagination

Pour la huitième année consécutive, Planète Sciences Midi-Pyrénées et Délires d’Encre, en partenariat avec le Lycée Déodat de Séverac et la Cité de l'Espace, organisaient les Défis Solaires. D'autre partenaires comme Tenum ou l'association Soleval participent activement

Imaginée à l’origine par la Cité de l’espace, c’était en 2003 et 2004 une course d’endurance réservée aux individuels passionnés. Depuis 2005, c’est devenu l’aboutissement d’un projet pédagogique mené par des équipes d’élèves de lycées et lycées techniques, de collèges et, depuis 2010 avec des règles différentes et des véhicules de plus petite taille, d’écoles primaires. A partir de 2007, à l’initiative de Planète Sciences Midi-Pyrénées, l’opération a pris une ampleur nationale, avec des défis similaires organisés par les délégations régionales du réseau Planète Sciences. Les partenaires institutionnels sont l'éducation nationale (académie de Toulouse), la mairie de Toulouse, la région Midi-Pyrénées, la Cité de l’espace et l’Europe (FEDER).

Le défi à relever : concevoir, construire et faire fonctionner un modèle réduit de véhicule fonctionnant uniquement à l’énergie solaire avec des panneaux d’une surface limité à environ un quart de m2. Deux épreuves, une de pilotage et de manœuvrabilité (slalom) et une d’endurance (course de quatre heures), permettent de valider et de comparer les performances respectives des véhicules.

En marge des courses, un village d’animation permettait de s’informer sur les énergies avec en particulier la voiture solaire du lycée d’Artagnan de Nogaro, le four solaire du lycée Déodat de Séverac et ses Chamallows grillés, le spatiobus du CNES avec la maquette à du satellite Pléiades et ses panneaux solaires fonctionnels, le point information énergie de Soleval (avec Aurore, un prénom bienvenu pour démarrer une journée ensoleillée…) Défis solaires - 2012 - Lycées - Voiture solaireArrêt au stand pour la voiture REPTSOL de l’équipe du lycée Déodat de Séverac. Vérification du circuit électrique avant de repartir sur les chapeaux de roue et sous les chapeaux de soleil.
Crédit image : Gédéon

 

C’est à piles ? Non, encore plus attractif !

L’opération est décrite dans un cahier des charges détaillé qui permet de se faire une idée de l’intérêt du projet que réalisent les élèves avec leurs enseignants.

Quelques chiffres permettent de mesurer l’ampleur de l’édition 2012 :

  • Dans la catégorie « écoles primaires », 13 écoles, 21 classes et 34 véhicules avec près de 800 participants (élèves et accompagnants) présents le vendredi à la Cité de l’espace, avec une très forte mobilisation des élèves et des enseignants du lycée Déodat de Séverac (46 personnes !) pour assurer l’organisation et l’encadrement.
  • 9 collèges, 13 équipes et 13véhicules solaire en course dans la catégorie « collèges ».
  • 15 équipes dans la catégorie « lycées »
  • 13 équipes dans la catégorie « loisirs, grandes écoles et individuels », qui ont fait preuve d’une grande ténacité malgré un dimanche particulièrement pluvieux. Cela a beaucoup compliqué l’épreuve d’endurance mais les véhicules qui présentaient la plus grande efficacité énergétique ont quand même bouclé plus de 100 tours de circuit.
  • Au total, 73 véhicules et des équipes enchantées de voir aboutir leurs projets. 

 Sans oublier, pour la première fois en 2012, une épreuve de qualification départementale organisée dans les Hautes-Pyrénées, avec 7 écoles primaires et 19 véhicules.

Des élus représentants les partenaires, mais aussi le Conseil général de Haute-Garonne, le Sicoval et le rectorat de l'académie de Toulouse, représenté par Bernard Royannais (IA-IPR), ont remis les prix et les coupes.  

Planète Sciences - Défis solaires 2012 - primaires - 01-0Nombreux supporters en culotte courte pour assister aux courses de voitures solaires des écoles
primaires. Crédit image : Camille Rossignol / Délires d’encre

Les résultats détaillés seront publiés dans un prochain article et seront également mis en ligne sur le site des défis solaires de Planète Sciences Midi-Pyrénées. Sur le plan pédagogique, la course n’est que la partie émergée (dimanche, elle était aussi immergée…) de l’iceberg : c’est surtout l’occasion de valoriser un travail de projet menée tout au long de l’année scolaire.

La grande nouveauté de l’année 2012, c’est la mise en place de blogs conçus par les bénévoles de Planète Sciences Midi-Pyrénées. Ils donnent une visibilité sur l’avancement des travaux en cours et mettent l’accent sur la démarche de projet avec des revues intermédiaires. Je vous invite à les consulter pour découvrir les coulisses de la mise au point des voitures solaires. Si vous êtes enseignants, jetez également un œil sur les dossiers techniques (par exemple celui du lycée Saint-Exupéry de Blagnac) préparés par les équipes. Ils ont été mis en ligne pour permettre aux membres du jury de les évaluer.

En 2013, les blogs, très appréciés, seront généralisés à l’ensemble des opérations scolaires proposées par Planète Sciences Midi-Pyrénées. Planète Sciences - Défis solaires 2012 - collèges - 01-0La remise des prix dans la catégorie collège, en présence du directeur de la Cité de l’espace,
Jean-Baptiste Desbois, de Bernard Royannais, représentant l'académie de Toulouse, et de plusieurs élus : Catherine Guien (Mairie de Toulouse), Alain Fillola (Conseil Général), Marie-Claude Leclerc
(Conseil Général), Françoise Emery (Sicoval).Crédit image : Camille Rossignol / Délire d’encre
 

Retour sur les Défis 2011

27, 28 et 29 mai 

  
  

    

                       

 27 mai   Défis écoles primaires : 10 écoles - 500 écoliers

                  Défis collèges : 12 collèges - 200 élèves

 

  

28 mai   Défis Lycées: 14 Lycées - plus de 200 participants

29 mai  Défis loisirs (individuels, club, écoles d'ingénieur, ...) 

 17 équipes engagées - plus de 150 participants

Pour la septième année consécutive, Planète Sciences Midi-Pyrénées avec le soutien de Délires d’Encre et en partenariat avec le Lycée Déodat de Séverac, organisent les Défis Solaires à la Cité de l'Espace. 
Les Défis Solaires 2011 ont accueilli 14 projets lycéens, 12 projets collégiens, 32 projets élémentaires, 18 projets de centres de loisirs et 16 projets loisirs de la région. Ce sont ainsi 92 équipes engagées dans l'étude et la réalisation de véhicules radiocommandés en utilisant exclusivement l'énergie solaire pour fonctionner ! Les concurrents des Défis Solaires auront à se confronter et à résoudre des problèmes que les ingénieurs du secteur spatial rencontrent quotidiennement.

Les Défis Solaires sont aussi l’occasion de présenter et promouvoir l’énergie solaire et les procédés associés. Un village est venu ensoleiller les familles et les participants pour les sensibiliser aux énergies renouvelables et plus particulièrement aux possibilités qu’offre le Soleil. Présence d'animations ludiques et des jeux pédagogiques, présentation des innovations au niveau des organismes de recherche et des industries mais aussi partage de moments musicaux et festifs.

 Compte-rendu de l'épreuve 2010

Organisée par le lycée, Planète sciences Midi-Pyrénées et la Cité de l'espace, la sixième édition des défis solaires s’est déroulée du 3 au 6 juin 2010 à la Cité de l'espace, dans le cadre de l'exposcience 2010 et des journées nature de Midi-Pyrénées. Les défis solaires permettent de valoriser les activités scientifiques et techniques auprès des jeunes, faire découvrir la démarche de projet et le travail en équipe et sensibiliser les participants aux questions de développement durable et d'économie d'énergie.

Le succès de cette compétition se confirme : près de 1500 participants, 50 véhicules solaires miniatures construits par des écoles primaires, des collèges, des lycées, des clubs et écoles d'ingénieurs se sont retrouvés durant ces trois journées.

Tous les ingrédients étaient réunis pour recréer l'ambiance d'une compétition sportive (dernières mises au point, qualifications et homologations, gestion des pannes, tension des pilotes découvrant le circuit et les aléas de la météo), avec un fil conducteur original : la sensibilisation à l'utilisation d'énergies renouvelables et la démarche éco-citoyenne
 

Chaque équipe rivalisait d'imagination pour encourager ses pilotes et convaincre le jury de la qualité de son projet. La conception des véhicules, le cahier des charges, le règlement des courses, avec une épreuve de pilotage et une épreuve d'endurance et les aléas de la météo amenaient les élèves à vivre avec leur enseignants une véritable démarche d'ingénierie pour trouver les bons réglages entre vitesse, manoeuvrabilité et autonomie.

L'expérience s’avère très formatrice puisque les groupes d'élèves mènent concrètement un projet industriel en équipe. 
 

Après le soleil radieux de samedi, le temps capricieux de dimanche a mis les pilotes et les véhicules à rude épreuve mais ils ont relevé le défi des quatre heures d'endurance.

Une cinquantaine d'animateurs bénévoles, d'enseignants et de moniteurs-doctorants du Centre d'initiation à l'enseignement supérieur (CIES) ont assuré la préparation et l'encadrement des défis solaires 2010, organisés avec le soutien de la ville de Toulouse, du Conseil régional Midi-Pyrénées, du Centre national d’études spatiales (CNES) et de l'Union Européenne.

------------------------------------------------

 

Modifier le commentaire 

par FRANCOIS CHERIGNY le 26 nov. 2013 à 07:22

haut de page